Musculation et fitness, connaissez-vous les 3 piliers ?

Musculation et fitness, connaissez-vous les 3 piliers ?

Quels sont les secrets pour avoir un corps musclé ?

Pour les pratiquants de musculation, ce que je vais vous dire n’est pas un secret.

Pourtant la plupart des personnes qui n’obtiennent pas de résultats convaincants ne connaissent pas ces 3 piliers. En effet, trop de gens souhaitent obtenir des résultats rapides : ce que je peux comprendre, notre vie est hyper active et on travaille de plus en plus. En plus, on a toujours un bon prétexte pour ne pas allez à salle de musculation.

Malgré tout, il faut avoir conscience qu’un corps musclé, tonique et en proportion avec son physique se gagne en ayant une routine de vie. Le mot « routine » est souvent mal perçu et interprété d’ailleurs dans la vie de tous les jours. Erreur !!! GROSSE ERREUR !!!!!!!!

– C’est en forgeant que l’on devient forgeron comme dit le proverbe –

Hé oui, il faut garder une constance et une régularité dans son entraînement si on veut voir ses performances s’améliorer et devenir un costaud. Certaines personnes arrivent de suite à lever de lourdes charges par exemple en salle de sport alors qu’elles n’y sont jamais aller auparavant et ne s’entrainent pas plus que ça. Elles sont déjà puissantes et énergiques naturellement. Parfois même, on devine leur musculature plutôt massive genre « bucheron canadien »! Et moi je vais mettre peut-être 1 an avant de réussir… Ce qui pour moi est un exploit  de sa part est une chose banale pour la personne qui le fait.

 

Commençons donc par le 1 er pilier:

 

L’entraînement en musculation

Il faut bien commencer quelque part, et c’est le premier chemin que je vous invite à prendre. Allez!!! Direction la salle de fitness ou le parc  à côté de chez vous.  L’entraînement doit être de qualité avant d’être de quantité. Si vous en faites beaucoup et que c’est mal fait, quel résultat pensez-vous avoir au bout de 3 mois, 6 mois, 1 an ? Des douleurs dans les articulations, des courbatures douloureuses, un mal de dos et j’en oublie encore bien d’autres…

Alors que si vous vous concentrez sur des « workout » adaptés à votre niveau de départ (débutant, intermédiaire ou confirmé) les premiers résultats seront là rapidement. Un bémol pour les confirmés qui arrivent à un seuil où il est plus dur de voir rapidement une différence flagrante. Mais même quelqu’un avec un bon niveau peut toujours être meilleur. Votre corps va se transformer et bientôt vous (en) serez très satisfaits de votre musculature. En plus vous observerez votre progression au fur et à mesure du temps: votre évolution sera positive et pas négative ou stagnante. Il faut garder à l’esprit que votre manière de vous entraîner va façonner vos résultats futurs.

NO PAIN, NO GAIN !!!!

Si on va à la salle de fitness à reculons ou si on cours tellement lentement qu’on se fait rattraper par une petite vieille avec son caniche, il y a un gros problème! Souvenez-vous que vous devez fournir des efforts afin d’en récolter les fruits. On ne devient pas musclé comme Schwarzy en buvant du Coca Cola et en mangeant des pizzas devant Games of Thrones. De même, je ne serais jamais aussi rapide que Usain Bolt si je passe mon temps à me déplacer en trotinette au lieu de travailler mes sprints au stade!

 

Conclusion:

Pour avoir des résultats en musculation et comme dans n’importe quel domaine de la vie en général, il faut s’impliquer. Donner le meilleur de vous même et vous serez récompensé au final.Peu importe le temps que cela va prendre.

Ne tombez pas dans le piège de trop en faire afin de ne pas être en surentraînement ou blazer de faire et refaire les mêmes choses. Prenez du temps pour vous quand même.

L’alimentation en musculation

Ça peut paraître idiot ou simple comme réponse et pourtant… Vous avez besoin de carburant afin de fournir les efforts nécessaires. Mais pas de n’importe quel carburant (bien sûr)! Il vous faut des glucides (du sucre mais pas celui des bonbons) de bonne qualité, des lipides (huiles ou oléagineux comme des noix) et des protéines (viande, poisson, légumineuses). En effet, c’est l’association équilibrée et j’insiste bien sur équilibré qui vous donnera de meilleures performances. Le corps humain est une machine et il est capable de synthétiser des molécules que l’on ne lui fournit pas. (la plupart mais pas toutes) : (Mais) cela lui demande beaucoup d’énergie et de temps alors autant lui épargner cet effort et garder notre force pour nos exercices de musculation.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que vous devez intégrer votre alimentation à votre mode de vie. Un bodybuilder aura besoin en musculation de plus de protéine qu’un marathonien. Car le bodybuilder cherchera a avoir le plus de muscle possible et c’est avec les protéines que l’on construit du muscle. Alors que le marathonien cherchera avoir la plus grande capacité de stockage de glucide afin de fournir les efforts continus sur la durée de sa course. On s’aperçoit donc que nos besoin en alimentation sont donc très important en fonction de nos activités.

 

Conclusion:

Il est nécessaire de savoir adapter sa nourriture à son mode de vie. D’autant plus quand vous faites du sport (cela devient encore plus important). Une activité fitness réclame de l’énergie et un apport supplémentaire en vitamines, minéraux et oligoéléments.

Alors si vous ne voulez pas passer votre temps à manger des pilules miracles, prenez plaisir à vous faire de bons plats après vos entraînements. Variez les goûts et les couleurs (de vos plats) dans votre assiette et vous serez toujours booster.

Le sommeil en musculation

Sûrement le plus facile à faire et le moins contraignant: (En plus) qui n’aime pas traîner au lit le dimanche matin sous une couette bien chaude!?

Afin de construire du muscle et de récupérer de vos séances vous devez dormir suffisamment. Tout le monde ne récupère pas de la même manière mais un minimum de 7 à 8 heures de sommeil est conseillé. Ne faites pas comme ces gens là.(si vous voulez aller plus loin et voir les dessous du dopage).C’est la nuit que notre corps construit du muscle et reprend des forces. Il faut être au repos total et c’est la nuit que nous sommes en phase anabolisante. Le cerveau est sur OFF donc tout est fait pour être en pleine forme le lendemain matin. Si vous n’avez pas assez d’heures de sommeil, vous serez fatigué pour votre prochaine séance de sport et de mauvaise humeur en prime! Alors organisez-vous pour avoir un temps de repos qui vous permette d’être détendu et ne vous couchez pas trop tard. (ça dépend à quelle heure vous travaillez le lendemain bien sûr)

Conclusion:

Le sommeil est souvent un facteur qui n’est pas pris en compte ou mal intégrer dans l’entraînement. Pourtant il est essentiel pour votre métabolisme. Trouvez le temps de sommeil qu’il vous faut et dont vous avez besoin. Ne dormez pas trop longtemps pour ne pas être dans le brouillard au réveil. Dormez suffisamment pour ne pas tourner au café toute la journée et bailler toutes les 10 minutes. Laissez le temps au sommeil de rendre vos muscles développés au cours de la nuit et avoir une bonne récupération.

Amicalement votre

Gaëtan Colin

Muscle and Food

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.